Janvier givré : fougères glacées et tendres flocons !

Salut les filles !

Allez, on ne se connait pas encore, mais j’en profite tout d’abord pour vous souhaiter à toutes une année 2016 remplie de paillettes, d’amuuuure, pleine de bonheur, de lumière et de sourires, rien que ça ! Aujourd’hui, c’est mon tour de venir faire la causette et je dois dire que j’étais super impatiente de vous faire un petit coucou.

J’envoie mille mercis à Samantha pour sa confiance et sa générosité. Grâce à elle, le petit Padawan Npa que je suis peut glisser sur ce blog quelques billets, parmi ceux de filles dont j’admire le travail sur la toile. #lafillequistresse #pressionpression

Du coup, charge à moi de nailarter en ce mois de janvier et là … ouch ! Soyons honnête, faire sauter les bouchons des flacons, ça il ne faut pas trop me pousser, mais voilà … je déteste janvier ! Janvier, c’est le vilain, méchant pas beau qui se pointe en début d’année et qui te rappelle perfidement que tu avais énoncé tout un tas de bonnes résolutions, une flûte pleine de bulles au bout de tes doigts (habillés de ton plus beau nail art à paillettes cela va sans dire) : « Cette année je reprends le sport, promis, juré, craché !!! » En décembre, on y croyait … presque !

Bref, je n’aime pas janvier.

Mais, à bien y réfléchir, passer ses longs week-ends d’hiver encore lovée au coin du feu, à jouer avec les flacons colorés, ce n’est pas franchement désagréable. Alors, c’est décidé, je ne garde de Janvier que son côté glacé. Son ciel cotonneux, ses cristaux de givre, sa nature froide et hivernale. Et je mets tout ça au bout de mes doigts grâce aux plaques TP10 et TP01 !

topatopa_nail_art_hivernal_givre_1

topatopa_stamping_nail_art_hivernal_givre_2

Pour commencer, j’ai donc réalisé un dégradé. Je le voulais givré, dans des tons doux, style « Winter is coming. » Pour intégrer un peu de transparence, j’ai posé une couche de top coat pailletté en guise de base et je n’ai pas entamé le dégradé dès le début de l’ongle, l’idée étant de laisser visible la lunule pailletée, histoire de rappeler les petits cristaux de givres à nos fenêtres ! Vous connaissez sans doute la technique du dégradé, mais si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser en commentaires. Une fois cette étape réalisée, en avant le stamping !

topatopa_stamping_nail_art_hivernal_givre_3

topatopa_stamping_nail_art_hivernal_givre_4

Le choix de la plaque TP01 pour un nail art hivernal vous surprendra peut-être, mais cette plaque fut le gros coup de coeur de mon année 2015, il FALLAIT donc que j’entame 2016 avec elle, histoire de me mettre sur de bons rails. (Bon, on reparlera sans doute aussi de mon addiction assumée à la TP03, mais ça c’est une autre histoire.)

J’ai donc choisi de stamper ce motif qui m’a accompagné tout l’été, mais en lui donnant cette fois-ci un côté glacé. En utilisant un vernis argenté, voilà les fines feuilles de palmier transformées en fougères givrées ! Comme je voulais laisser un peu de visibilité à mon dégradé, je n’ai disposé mon vernis qu’à certains endroits du motif pour n’en prendre qu’une partie, ensuite il faut juste bien viser. Placer les feuilles en bout d’ongle, me laissait un peu de place pour les fabuleux flocons de la plaque TP10. Je n’ai même pas essayé de résister, et je ne regrette pas l’association !

topatopa_stamping_nail_art_hivernal_givre_5

topatopa_stamping_nail_art_hivernal_givre_6

Concernant le tampon, j’ai utilisé le Marshmallow. Pour être honnête, j’étais curieuse de le tester parce que j’avais lu certains avis un peu critiques à son sujet. Pour ma part, je l’adore, mais je pense effectivement qu’il faut un peu le dompter. Je n’ai pas eu le coeur de le passer à la lime pour travailler sa surface, mais je m’assure que mes plaques soient bien propres et je le nettoie (tout comme les plaques) à l’acétone pure pour éviter les résidus graisseux du dissolvant. J’attends que l’acétone s’évapore bien et au moment de prendre le motif, j’appuie un peu fort. Et là, c’est royal ! Marshmallow est souple, large et se pose sur sa base. C’est bête, mais ça me change la vie, adieu le tampon qui roule et tombe sur la moquette.

topatopa_stamping_nail_art_hivernal_givre_7

topatopa_stamping_nail_art_hivernal_givre_8

En résumé, j’ai adoré commencer l’année avec ce nail art givré, retrouver et détourner un motif que j’avais adoré tout l’été. Et surtout partager tout ça avec vous ! Donc oui, Janvier je crois que j’ai des excuses à lui présenter.

topatopa_stamping_nail_art_hivernal_givre_9

Si le tampon vous démange, n’hésitez pas à venir me montrer tout ça sur Insta. Nous on se retrouvera prochainement ici si vous le voulez pour de nouvelles aventures à paillettes. J’ai hâte !

À tout bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *